Maison

La déco zen et design : mode d’emploi

Tout sur la décoration intérieure et l’hivernage de la piscine

Une maison où il fait bon vivre, c’est une habitation qui est aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. La décoration zen et design peut vous aider à donner une atmosphère apaisante à vos pièces et même jusqu’au jardin. Vous avez opté pour une piscine pour votre bien-être ? Tant mieux !

Mais il faut savoir quelques astuces pour s’en occuper, notamment en hiver. Une piscine bien entretenue dès les premières gelées est la garantie de pouvoir nager en toute quiétude dès l’arrivée du printemps.

http://www.meublesdasie.net/36-meubles-escaliers

La décoration zen est une tendance intemporelle de l’ameublement intérieur.

Elle peut être remaniée à toutes les sauces et selon toutes les envies tout en étant applicable dans chaque pièce de la maison. Il est important de choisir les bons accessoires et de connaître quelques règles de base pour réussir la décoration.

La première est bien sûr d’avoir la main très légère sur les éléments de décoration à choisir tout en faisant son choix en fonction de l’utilité de chaque objet. Les couleurs doivent être harmonieuses : le blanc et le beige sont à privilégier ou encore le marron et le crème. Les accessoires design au design reposant en parcimonie sont aussi conseillés, comme une table design par exemple (plus de renseignement sur discount-design.com/achat/cat-chaises-polycarbonate-41.html) ou un plan de travail corian dans la cuisine (voir sur http://www.crea-diffusion.com/). Pour se concocter un vrai zen home, voici d’ailleurs quelques suggestions d’éléments à intégrer dans la décoration. Premièrement, les bambous : en Chine, ces plantes représentent la longévité et la force.

Elles peuvent être utilisées pour servir de cadre à un tableau ou disposées en quelques soliflores. Ensuite, il y a les galets qui font tout de suite penser aux jardins japonais et leur atmosphère apaisante.

Vous pouvez opter pour de vrais galets ou encore pour des reproductions. Leurs rondeurs appellent à la détente et au délassement. Les bougies sont également des accessoires à privilégier pour réussir une décoration zen. Parfumées ou non, elles peuvent donner une atmosphère apaisante à une pièce et créent un environnement très chaleureux. Le détail ultime dans une chambre à coucher de style japonais ? L’abat jour en papier de riz bien entendu ! Sur une suspension ou en lampe à poser c’est élément qui à la fois utile et très esthétique. Un soliflore est aussi un élément à intégrer dans la maison car il lui donne une petite touche naturelle et verte. Côté meubles, on mise sur l’originalité en intégrant des éléments insolites comme une table de massage lagny (plus d’informations sur massageetbien-etre.fr/) ou encore une bibliothèque asiatique (à retrouver sur http://www.meublesdasie.net/37-objets-de-decoration).

Le jardin japonais : le zen s’invite aussi à l’extérieur

Le jardin japonais est un véritable art qui est pourtant à la portée de tous ceux qui s’arment de patience et qui trouvent leur tranquillité dans la création.

Les plantes faciles sont les bienvenues : elles n’auront besoin pour tout entretien que de tailler les parties abimées, d’apporter la dose convenable d’engrais et de la division en 3 ou 4 si la croissance se fait tardive. Un bassin de jardin est aussi le must : on peut y cultiver des plantes adaptées, selon les préférences esthétiques.

Bien entendu, comme tout jardin qui se respecte, il faudra se prémunir des animaux nuisibles comme les insectes ou encore les rongeurs comme les taupes (plus de renseignements sur http://www.detaupeur.com/).

Si vous désirez la version la plus basique, il suffit d’un carré de sable, de quelques galets blancs et d’un petit râteau pour ratisser le tout et créer les formes selon votre volonté.

Les bons gestes pour bien hiverner une piscine

Les dégâts des gelées peuvent être graves sur une kit piscine et ce, combien même vous opterez pour l’utilisation d’un chauffage pour piscine (plus d’informations sur chauffage-pour-piscine.net/4.html).

Il faut observer quelques gestes élémentaires afin de retrouver votre bassin comme neuf à l’arrivée du printemps et d’en profiter au maximum. Pour hiverner la piscine, il est proscrit de la vider totalement car cela aura des répercussions irréversibles sur sa structure. Il faut effectivement que le poids de l’eau, qui peut atteindre plusieurs tonnes, puisse opposer une résistance à la pression du sol sur les parois de la piscine.

http://www.piscine-en-kit-beton.com/19.html

Si l’on ne prend pas cette précaution, la piscine subira sûrement des fissures. De plus, le liner ne reste en place que grâce à la présence de l’eau dans le bassin. Dans le cas de l’hivernage passif, c’est l’eau que contient le circuit de filtration qu’il va falloir évacuer pendant l’hiver. Il faudra alors vider partiellement l’eau de la piscine de telle sorte que son niveau arrive juste en-dessous des skimmers ou buses de refoulement. Les risques de gels seront nuls pour les canalisations qui auront été vidées.

Attention : en cas d’hivernage actif, il convient de conserver un niveau d’eau suffisant pour que les systèmes de filtration puissent fonctionner convenablement. Il faut aussi vérifier que la température pour commencer l’hivernage soit adéquate. Effectivement, beaucoup de propriétaires de piscine pensent qu’ils peuvent la commencer alors que la température excède encore les 12°C. A cette température précisément et au-delà, il peut y avoir une prolifération des algues et des bactéries dans le bassin qui devra alors être traité de nouveau quand l’hiver sera passé. C’est pourtant une opération qui peut coûter très chère alors qu’il suffit de suivre une précaution élémentaire pour l’éviter. De même, l’hivernage de la piscine comme à 12°C et sa remise en service doit aussi être à 12°C au printemps. Enfin, tout au long de l’année, il est important de ne pas oublier d’utiliser un volet automatique de piscine (dont on peut trouver divers modèles sur le site volet-automatique-piscine.com/) pour protéger le bassin des intempéries diverses.